Naruto Vs Akatsuki est un forum qui de RP. Incarner un ninjas et entrer dans l'histoire
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Sakumo

Aller en bas 
AuteurMessage
Sakumo Hatake

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/11/2009

Feuille de ninja
Santé :
0/0  (0/0)
Chakra:
0/0  (0/0)
Techniques:

MessageSujet: Présentation de Sakumo   Ven 13 Nov - 2:36

/L'image de votre personnage/


Le nom de votre personnage: Hatake Sakumo

Son âge : Environ 45 ans

Votre personnage est un Civil, Ninja ou déserteur. : Ninja faussement déclaré mort.

Villages ou organisation : Konoha

Vos Spécialités (exemple : genin,chunnin etc ...): Jonin mais aussi fort que les 3 sannins.

Vos Affinités (exemple Katon,Suiton etc...): Katon et doton - Invocation des loups et techniques en lien avec eux

Description physique (minimum 5 lignes)
Sakumo Hatake n'est ni trop grand, ni trop petit, ni squelettique, ni trop enveloppé, il est le juste milieu. Ses cheveux blanc d'une teinte grise, sont ébouriffés et soutenus par son bandeau frontal noir au motif du symbole de Konoha no kuni: la feuille. Une queue de cheval assez courte tombe le long de sa nuque, protégée par le masque fin en tissu noir qui recouvre la majeure partie de son visage. Ses yeux noirs d'ambre ne supportent que très peu la lumière du jour, bien que ce ne fut pas la vieillesse qui eut cet effet-là. Son regard arbore toujours ce ton grave, mystérieux, et sévère mais peut se révéler doux et aimant, voir ironique quand il est prit de compassion pour quelqu'un. Sa voix est à la fois grave et douce tout en étant autoritaire, il est rare de le voir adopter un autre style de parole que celui-ci. Sa démarche est droite et fière sans se montrer vaniteuse. En outre, il porte la tunique des jounin de Konoha, son village natal. Une veste de protection verte foncée, un pull noir foncé, le pantalon associé, les sandales du ninja et ses gants à semi-ouverts. Il porte également deux bagues à motif de loup à l'annuaire et l'auriculaire droit. Une chemise blanche recouvre soigneusement son pull noir portant le signe de l'"Akasosei", le signe d'une organisation dont il faisait partie qui était composé de 5 ninjas des cinq grands villages de Shinobis, qui avaient pour but de développer une alliance entre ces villages pour maintenir la paix dans le monde. Son bras droit est tatoué de tout son long par un "Kirin" noir, roi des animaux à poils tel que le Loup. On raconte aussi qu'il possède deux crocs à la place des incisives de la mâchoire supérieure. Enfin, il porte toujours sa dague fétiche: "Ookami no Gyôshi", qui lui sauva la vie à de nombreuses reprises durant sa carrière. On dit que cette épée n'était qu'un croc polie de Houkou, le démon loup, mais ce n'était qu'une rumeur et Sakumo évite toujours le sujet quand on lui pose cette question, aussi banale soit-elle.

Description mental (minimum 5 lignes) Il n'est pas du genre à juger les gens sur leur apparence physique, mais sur leur qualité morale. En effet, quand il s'agit de juger quelqu'un, il le fait avec ses oreilles, et non avec ses yeux, comme il le prétend souvent. Il n'est pas non plus du genre à abandonner facilement, même quand il sait qu'il n'est pas en bonne posture, il porte peu attention à sa vie, mais sa plus grande faiblesse est de se soucier de celle des autres. C'est pour cela qu'il a été amené à s'exiler pendant un bon moment, à l'abri des regards indiscrets. Son humeur est imprévisible: il voit souvent des choses que les autres de peuvent pas voir, il a acquit tellement d'expérience dans le domaine de la nature et passe la plupart de son temps à réfléchir (en effet, il est toujours dans les nuages), qu'il peut sentir le danger avant que celui-ci n'arrive: il ne se fie qu’uniquement à son instinct et à ceux en qui il leur porte une totale confiance. Il est très simple de savoir aussi si Croc Blanc vous apprécie où s'il ne peut pas vous "flairer" (son expression favorite): c'est soit totalement l'un, soit totalement l'autre, qui en général est plutôt mauvais signe, pour vous. Il a peut-être une attitude distante et méfiante à première vue, mais quand il s'agit de vous prouver son affection, il le fait sans retenue. C'est peut-être son tempérament à s'attacher trop aux gens qui l'a perdue. Où que vous soyez, il est toujours là si vous avez des ennuis, quels qu'ils soient. Malgré cela, il exerce une vraie aura autoritaire, mais une autorité souvent presque "amicale". Il sait se faire entendre sans hausser le ton et ne s'énerve presque jamais. Il est doté d'un sens de la ruse assez concret, et il sait toujours comment s'y prendre pour ne pas payer la note du restaurant (quand il est à court de ryos).

Sakumo a des goûts très variés. Il aime bien participer à des compétitions comme les bagarres ou autres choses où la baston prime. Il est très rare de le voir absent à un tournoi, surtout au fameux "Kyoogi no suishoo" dont il ne rate jamais une édition. Il aime bien passer du bon temps dans un bar avec des amis en train de jouer aux cartes ou au shôgi. On dit qu'il peut boire jusqu'à deux litres d'alcool de riz sans en devenir saoul, ce qui n'est qu'une rumeur bien qu'il tienne très bien l'alcool. Ses goûts culinaires se rapprochent de ceux d'un loup: il adore la viande bien saignante et déteste les légumes bien qu'il s'efforce d'en manger. Il adore son fils, Kakashi ainsi que ses trois invocations même si l'un d'entre eux lui pose de sacrés problème vu son caractère. A part cela, il déteste beaucoup de choses dont l'argent, la cupidité, la vanité et la lâcheté. En ayant abandonné une mission pour sauver ses coéquipiers, il ne se considère pas comme étant un lâche. Ce qu'il appelle "lâche" est une personne qui recule devant un choix douloureux.

Votre histoire (minimum 15 lignes): Il y a un peu plus d'une centaine d'année, il existait un clan appelé "Hatake". Ce clan était un allié fidèle des Senjuu, réputés pour leur habileté à invoquer des espèces "à poils" de toutes sortes. Il y avait plusieurs branches: la Kuzô, la branche principale, qui invoquait des ours capables de faire trembler les montagnes, la Oyzen, la branche secondaire, la moins importante des trois branches principales, qui invoquaient principalement des Loups et des ninkens et la Tôzen, qui invoquaient principalement des tigres. Ce clan très réputé combattit aux côtés des Senjuu pendant les guerres des clans jusqu'à la création de Konoha no Kuni. Ces ninjas, dis un temps "invincibles", vénéraient le "Kirin", le roi de tous les animaux à poils. C'est là, que le drame arriva. La troisième branche se mit à réclamer le rang de branche principale auprès de la Kuzô, ce qui finit par se transformer en un conflit sanglant. Toutes les branches étaient ralliées soit à la Kuzô, soit à la Tôzen. Seule la branche secondaire, la moins importante mais néanmoins plus puissante que les deux branches réunies, ne prit pas part au conflit et décida d'éliminer toutes les autres branches du clan corrompues par le mal avant qu'elles ne s'en emprennent à Konoha. Lors de la confrontation finale, qui opposait Kamiro Hatake, chef de la Oyzen et père de Sakumo Hatake face à Tora Hatake, chef de la Tôzen, ce dernier perdit la vie en maudissant celle de son ennemi et de sa descendance. C'est alors que Kami devint malade, à en mourir. Juste avant de rendre l'âme, il imprégna la marque du "Kirin" sur le bras droit de son fils pour le protéger et l'épargner ainsi du maléfice. C'est ainsi que Sakumo devint le dernier de cette lignée presque maudite et dut porter le poids de la réputation de son clan, qualifié comme corrompu. Si Amasu Sarutobi, le frère du Sandaime ne l'avait pas prit sous son aile, il aurait fini sa vie comme mendiant, mais ce ne fut pas le cas. Considéré comme l'un des meilleurs shinobi de son époque, l'égal des sannins légendaires, il devint la fierté de son maître et se lia d'amitié avec les sannins, sauf Orochimaru qu'il ne pouvait pas "flairer". Lors d'une mission, tous ses coéquipiers furent tués, et il se retrouva nez à nez face à l'ennemi. Sa seule arme, était la dague de son père, "Ookami no Gyôshi", "le regard du loup". C'est grâce à elle qu'il put pourfendre ses ennemis et survivre seul dans un milieu isolé du reste du monde, hostile à l'homme, et encerclé. Un à un il les tua, sans pitié même, et c'est là qu'il s'aperçut que l'on ne pouvait avoir qu'une idée en tête lorsque sa vie était en jeu: tuer et encore tuer, ressentir le sang de l'adversaire gicler sur la face, sans aucune pitié. Une fois de retour à Konoha, il remercia son arme comme si c'était une amie de longue date. Sa renommée arriva vite dans le bingo book de tous les villages, et il fut appelé dans l' "Akasosei", une organisation inter-village qui consistait à resserrer les liens entre les nations les plus puissantes du continent. Il était vrai que la diplomatie n'était pas son point fort, mais il s'entendit très vite avec ses congénères étrangers. Bientôt, il fit la connaissance d'une brillante Kunoichi de Kumo, dont il tomba amoureux bien qu'il ne put jamais le reconnaître. Il eut par la même occasion un fils qu'il nomma Kakashi. "K" comme "Kamiro", ce n'était pas par hasard qu'il l'avait appelé ainsi. Malheureusement pour la mère, elle mourut deux ans plus tard en mission au service de son pays, Kumo, ce que Croc Blanc ne put prendre que très mal. Bref, il n'eut que le choix bienheureux que d'élever son fils avec patience et affection comme il le disait. Il était très fier de son fils, l'enfant et lui étaient presque liés comme les doigts de la main. Jusqu'à une tragédie dont Sakumo ne put jamais se remettre. Il fut envoyé en mission, et comble de malchance, lui et son équipe furent pris dans un guet-happent. Il refusa catégoriquement d'abandonner ses coéquipiers tout en sachant qu'il ferait échouer la mission. C'est ce qu'il fit. Mais il n'avait pas prévu que ses propres amis qu'il avait sauvés d'une mort certaine se retourneraient contre lui et le traineraient dans la boue. De plus, une pression fut exercée sur son propre fils ce qui n'eut comme résultat que de le faire capituler. En effet, il tenait trop à son fils pour le faire souffrir comme son passé l'avait fait, il décida de mettre en scène un suicide pour pouvoir continuer de veiller sur les autres, et son fils bien entendu. C'était un expert de l'assassinat et de la discrétion, vous comprendrez donc qu'il n'eut pas beaucoup de mal à mettre en scène tout ce subterfuge pour qu'on le laisse en paix. Une fois le faux corps découvert, les gens commencèrent à regretter leur attitude et le considérèrent comme "mort au combat pour sauver le village". Ce qui n'était pas totalement faux. Les règles du ninja commencèrent à perdre de l'importance et le shinobi fut moins considéré comme une arme à part entière. Lui, il fuit son village natal. Les années s'écoulèrent, et Croc Blanc prenait régulièrement des nouvelles de Kakashi, bien qu'il ne le sache pas, par l'intermédiaire de ses trois invocations: Hyôku, qui reflétait son caractère sérieux et calme, Gyôku pour son caractère blagueur et Dyôku qui lui ressemblait complètement à part l'apparence. Il eut vent du sharingan de son fils et dont la manière il l'avait eut et il se sentit énormément coupable. Il était certain que cela le rongerait toute sa vie, mais à présent, il était le protecteur d'un minuscule village, vivant dans une cabane, dormant toute la journée, ou presque. Les nouvelles circulent vite et Sakumo fut avertit des difficultés que rencontraient Konoha et se décida alors à rentrer au pays


Test rp (minimum 15 lignes) --> Sur le prochain post


Dernière édition par Sakumo Hatake le Ven 13 Nov - 2:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakumo Hatake

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/11/2009

Feuille de ninja
Santé :
0/0  (0/0)
Chakra:
0/0  (0/0)
Techniques:

MessageSujet: Re: Présentation de Sakumo   Ven 13 Nov - 2:48

¤Post RP¤




Sakumo Hatake se posa sur le sol rocailleux qui habitait une petite clairière proche du village caché d'Iwa. Cela ne faisait pas longtemps qu'il sentait la présence de ninjas ennemis qui les guettaient, lui et ses hommes. Il leva sa main droite pour signaler un danger. Ses hommes se figèrent. Croc Blanc fronça les sourcils. Il pleuvait à torrent et la pluie camouflait beaucoup de choses...y compris le chakra. Le jounin lâcha un juron et s'avança de deux pas pour finir par s'apercevoir deux parchemins explosifs étaient en train de s'enflammer...

"Dispersion!"

Ses hommes sautèrent dans les airs en même temps que leur chef pour éviter d'être engouffré par l'explosion qui rasa les quelques arbres présents aux alentours. Là, il l'avait échappé belle. Les shinobis de Konoha atterrirent lourdement sur le sol amortissant la chute grâce à leur chakra. Il y eut un bruit à droite puis un bruit à gauche et il y eut deux kunaïs qui furent tirés et deux shinobis à terre. L'un deux était mort, son sang ruisselant et se mêlant à l'eau de pluie, créant une rivière pourpre. L'autre se débattait pour se relever, mais il ne pouvait plus rien faire: le kunaï avait durement atteint sa cuisse droite, déchirant le muscle. Sakumo s'agenouilla à côté du ninja et le retourna pour pouvoir lui parler. Du sang coulait abondamment du blessé et tout son corps était parcourut de violent spasmes. Sakumo examina un instant le shinobi d'Iwa puis ferma les yeux l'espace d'une seconde: c'était un simple genin. Il était encore jeune et ne devait pas dépasser la quinzaine d'année. Iwa était assez cruel envers ses shinobis. Le chûnin qui avait décoché ce kunai se sentit mal à l'aise en s'apercevant qu'il avait blessé un enfant. Croc Blanc lui lança un regard rassurant avant de se tourner vers le genin étendu à ses pieds.

" Dis-moi où sont les autres et j'abrègerais tes souffrances fiston."

Une larme coula le long de la joue de l'enfant. C'était déjà dur de savoir que l'on était responsable de la mort d'un innocent mais ressentir sa peine était encore plus dur. Cet enfant pourrait être le fils de Sakumo. Sauf qu'il ne le permettrait jamais. Croc Blanc prit un kunai de son étui: ce n'était pas à lui de se faire interroger, c'était à ses coéquipiers. Mais néanmoins il demeurait un ninja ennemi, il était de son devoir de faire en sorte à ce qu'il ne nuise plus à Konoha. Même si c'était terriblement lâche d'achever un genin alors que l'on était Jounin, c'était la loin, on y pouvait rien. Sans rien dire, il l'acheva aussi rapidement que possible.

*Foutue guerre!*

Sa main gauche qui tenait le kunai, resta enfoncée dans le corps du défunt une dizaine de seconde, ensanglantée par le sang qui se mélangea à la pluie. Il prit un instant pour refermer les yeux du ninja avant de se relever pour contempler le ciel orageux qui lança une plus forte averse. Le ciel pleurait... Ou il avait honte des hommes qui peuplaient cette terre. Il se tourna vers ses hommes qui faisait grise mine en voyant l'exemple parfait du "gaspillage" de vies. Le Croc Blanc de Konoha serra les dents pour tuer ses émotions. Il avait une mission importante, les sentiments viendraient après. Ses hommes avaient confiance en lui, il devait agir sinon il serait dans la misère.

"Nous avons une mission à poursuivre. Faisons notre devoir! Suivez-moi!"

Les shinobis de Konoha s'engagèrent dans une vallée rocailleuse. Ici, ils pouvaient être facilement repérables vu que le chemin était très étroit. Un parchemin explosif bien placé pouvait les éliminer tous. Le mieux, serait d'être dispersé pour mieux contrer. Le regard de Sakumo fut attiré par des mouvements coordonnés à sa gauche. Puis se fut à droite et au-dessus d'eux. Le jounin lança intérieurement une série de jurons. Au début, ils avaient l'avantage de la surprise malgré qu'ils soient inférieurs en nombre. A présent, c'était pire.

* Misère... Ils nous ont repérés et ont l'avantage du nombre mais... Pourquoi ne nous attaquent-ils pas?! Il doit y avoir quelque chose caché mais ce n'est pas le moment de réviser son plan!*

Un kunai parvint à sa droite. Un sourire balaya le visage du jounin. C'était logique: tuer le chef pour déstabiliser l'équipe et semer le désordre pour mieux abattre les proies. C'est une règle d'or. Il esquiva le kunai en se concentrant sur sa trajectoire. Un seul kunai lancé caché toujours quelque chose, comme une diversion par exemple. Ce fut cette fois plusieurs kunai qui prirent pour cible Sakumo et son équipe. Plusieurs shinobis s'écroulèrent dans leur course. Ce fut à ce moment là que Croc Blanc compris: ils ne voulaient pas les disperser mais les rassembler pour que leurs tirs soient plus concentrés et donc plus efficaces. Il avait fait une grosse erreur de jugement. Il se devait de la rectifier.

"Dispersion!"

Sakumo balança trois bombes fumigènes avant de foncer vers l'objectif principal: le pont. Il partit à toute allure vers un rocher pour prendre appui sur celui-ci et s'élancer vers un autre roc. Il allait prendre un chemin plus long mais moins dangereux. Il sauta de rochers en rochers jusqu'à ce qu'il parvienne à la dernière ligne droite qui le menait à son objectif. Mais c'est alors que les choses commencèrent sérieusement à se gâter: il repéra des ennemis non-loin du pont et se planqua derrière un gros caillou et s'aperçut que les ninjas d'Iwa s'apprêtaient à exécuter ses compagnons. Il avait trop tardé. Croc Blanc lança un regard en direction du pont: il était à moins de 500 mètres de sa position il pouvait l'atteindre sans se faire remarquer mais... il scellerait le destin de ses hommes. Il repensa au gamin qu'il avait achevé. Il avait été sacrifié sans aucun remord par ses supérieurs. Mais lui, ferait-il la même chose? Il ferma un instant les yeux. C'était vrai que les ninjas n'ont pas le droit de s'abandonner à leurs émotions mais... ceux qui abandonnent leurs coéquipiers ne sont que des monstres. C'est alors que Sakumo Hatake, le Croc Blanc de Konoha prit une décision qui marquera tous les esprits, en bien ou en mal, et qui scellera son avenir à lui. Il s'élança sur ses adversaires, avec la farouche détermination de sauver ses hommes, abandonnant la mission.

================================================================================

" Es-tu conscient des conséquences de tes actes Sakumo?"
" Parfaitement Sarutobi-sama."

Sakumo se trouvait dans le bureau de l'Hokage le troisième entouré des trois sannins légendaires et de Minato Namikaze qui était entré au mauvais moment pour faire part du rapport des dégâts subis par Konoha lors de la précédente attaque orquestrée par Iwa et Kumo. L'atmosphère était tendue, très tendue. Croc Blanc se tenait droit, le regard confiant et imperturbable: il n'avait pas de regrets. Il avait fait ce qu'il avait à faire, son rôle était terminé dans cette affaire. Mais, malheureusement ce n'est que son point de vue. Les règles ninja sont strictes: le moindre écart est sévèrement puni, soit par l'exil ou la mort. Mais Sakumo avait confiance en la bonté de l'Hokage. Minato avait entendu l'histoire de cette mission menée par Croc Blanc qui s'est soldée par un échec. Sauf que ce dernier avait refusé d'atteindre son objectif en sauvant la vie de ses coéquipiers. Orochimaru le toisait d'un regard pétillant de plaisir. Cet imbécile profitait de sa faiblesse pour s'en servir et empirer ainsi les choses. Sakumo savait que ce serpent vicieux n'allait pas tarder à déballer le tout face à son sensei et exiger une "punition digne de son erreur". Les deux ninjas ne s'étaient jamais trop entendus. Jiraya le regardait d'un air grave mais ne disait rien. Ou il n'osait rien dire certainement. Quant à Tsunade, décrire ce qu'elle pensait de lui était une tache difficile: elle affichait toujours cet air sérieux dans toutes les situations. Le shinobi était dans un sale pétrin...

" Il est vrai que le plus important dans une mission est de parvenir à atteindre son objectif, quelles qu'en soient les conséquences, mais... comment voulez-vous être digne de porter le titre de shinobi si l'on est incapable de protéger des être propres. Vous devriez comprendre, vous. Vous êtes le Hokage, vous protégez les habitants de Konoha no Kuni! Que feriez-vous si vous avez un objectif qu'il vous faut atteindre à tout prix au dépend de Konoha tout entier? Vous les abandonnerez à leur sort? "

Orochimaru allait sortir une réponse cinglante. Le jounin s'était préparé à cela. Mais il fut stoppé d'un geste brusque par son maître en pleine course.

"Tu as raison quelque part Sakumo. Le jour où nous cesserons de penser aux nôtres, ce sera la fin de toute civilisation proprement dite mais par ta faute il me faudra beaucoup de temps pour réparer tes erreurs!"

"J'en suis navré."

Il y eut un silence de mort. Sakumo se sentait regardé par tout, les murs y compris. De plus, il se sentit mal à l'aise: les portraits des Hokages étaient visibles par la fenêtre du bureau...

* Je me demande si vous êtes d'accord avec moi... Pas vrai maîtres Hokages? *

Croc Blanc ferma les yeux un instant. Il avait commis de grosses erreurs au cours de sa vie. Mais... de toutes ses erreurs commises, c'était celle qu'il ne regretterait jamais. Les shinobis ne seront pas considérés comme de simples armes sacrifiables éternellement. Il y aura forcément un jour où un kage se devra mettre un terme à tout cela. Car à partir du moment où un ninja sera considéré toujours comme tel, il n'y aura pas de paix. Il repensa un moment à l'enfant d'Iwa, lâchement sacrifié par ses supérieurs.

"Vous savez... Personne ne choisit ses actions. Ce sont l'instinct qui fait tout, pas la force des muscles."

Minato qui se trouvait à sa droite serra ses poings mais ne dit rien. Sakumo lui avait fait comprendre que le défendre n'aurait fait qu'empirer les choses...surtout avec Orochimaru dans les parages. Le jounin releva la tête, il ne devait pas se laisser aller pour si peu. Après tout, c'était lui le chef d'équipe, le seul responsable de tout ce raffut. Il devait assumer pour garder le peu de dignité qu'il lui restait.

"Soit, je suis prêt à assumer les conséquences Hokage-sama! C'était moi le chef d'équipe, le seul responsable."

Un léger sourire éclaircit le visage de Sarutobi le troisième. Mais ce ne fut qu'un bref instant. Sakumo avait un mauvais pré-sentiment et l'obscurité de la salle ne faisait qu'empirer les choses malheureusement.

" Sakumo, tu as raison sur toute la ligne. Mais je pense que ce qui t'attends sera beaucoup plus sévère qu'une punition comme l'exil ou la mort."

En effet, le vieil homme avait raison. A peine fut-il sortit de l'immeuble qu'il sentit tous les regards se poser sur lui. Des regards emplis de mépris et de haine. Jamais Sakumo n’avait été confronté à ce genre de situation, jamais une seule fois. Au fur et à mesure qu'il avançait dans le village, il comprit ce que voulait dire le Sandaime en disant: «ce qui t'attends sera beaucoup plus sévère qu'une punition comme l'exil ou la mort." Les civils et les ninjas l'évitaient, le fuyaient, mais ce fut comment ses coéquipiers réagirent qui le choqua le plus. Il les avait sauvés d'une mort certaine et à présent, ils lui tournaient le dos, comme tous les habitants du village. Jiraya et Tsunade étaient les seuls qui lui adressaient encore la parole ainsi que Minato bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakumo Hatake

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/11/2009

Feuille de ninja
Santé :
0/0  (0/0)
Chakra:
0/0  (0/0)
Techniques:

MessageSujet: Re: Présentation de Sakumo   Ven 13 Nov - 2:53

" Ne vous en faites pas! «lui avait-il dit. "Les gens changent d'avis comme d'habit ici! Et puis pour moi vous resterez toujours le shinobi modèle Sakumo-sempai!"

Le ninja avait le chic pour remonter le moral, mais en ce moment rien n'y faisait. Seul son fils comptait pour lui à présent. Puis, vint un jour où toute une campagne de calomnies lui fut adressée. Lui, celui qui pouvait avoir l'insigne honneur d'égaler les sannins avait perdu toute dignité en sauvant ses compagnons. Mais les règles dans le monde des ninjas c'était sacré.

"Je t'avais prévenu Sakumo"
"Hokage-sama!"

Le vieil homme l'avait surpris en train de regarder le fleuve depuis le pont qui reliait les deux parties de Konoha. Le vieux Sarutobi s'approcha de lui lentement. Au moins il n'était pas trahit par son propre kage.

" Si vous voulez me rappelez ce que vous m'avez dit la dernière fois, je m'en souviens parfaitement."


" Je le sais. Mais je ne suis pas là pour cela Sakumo."

" Alors pourquoi êtes-vous là?"

Le Hokage prit une profonde inspiration avant de reprendre:

" Le conseil soutient ta démission définitive!"
" QUOI?!"

Les yeux de Sakumo s'écarquillèrent. Jamais il n'avait pensé une seconde à cela. C'était le pire scénario pour Croc Blanc. Sandaime le laissa seul, sans dire un mot.


Sakumo Hatake se tenait sur une branche épaisse, en compagnie d'un loup blanc. La fraicheur de la nuit avait envahit l'atmosphère ce qui donnait une pointe de nostalgie. Et oui, Sakumo allait partir de Konoha pour fuir le déshonneur. Qui sait, peut-être qu'il sera utile à d'autres personnes? Le loup blanc grogna silencieusement. Il était inquiet.

"Ainsi tu vas quitter Konoha pour toujours hein? Je me demande comment tu vas te faire passer pour mort..."

"Ne t'en fais pas pour ça, c'est fait. Tout est fait Gyoku. "

Le dénommé Gyoku baissa le regard sans dire un mot. Sakumo avait déjà fait le nécessaire. Il avait utilisé une technique nécromancienne pour reproduire son cadavre en échange d’une quantité considérable de chakra. La vie de ninja lui était devenue trop rude. Il ne supportait plus toutes ces insultes. Il prit son sac pour le poser sur son dos. Avant de partir, il dit ces derniers mots à son ami:

" Ne dis mot à personne y compris Kakashi. Veille sur lui. S'il te plait. Cela a été un honneur d'être ton coéquipier Gyoku-san."

Puis il s'élança dans les airs, abandonnant sa vie qui faisait à présent partie du passé.

Le temps était gris, il pleuvait et le ciel pleurait. Tout cela avait un sens maintenant et Sakumo se demandait si le ciel venait verser des larmes pour lui. Non, cela ne pouvait pas être là. Misère, qu'est-ce qui lui avait prit de faire une chose pareille? Comme à son habitude, il ne pouvait pas s'empêcher de faire des choses pourries, ouais, bien comme à son habitude. Quand il était jeune, il ne voulait rien foutre, quand il était adolescent, il voulait qu'on le laisse vivre sa vie et qu'on lui fiche la paix avec les préceptes ninjas mais bon. Cette averse n'allait jamais cesser on aurait dit. Les deux mains derrière la tête, sa dague de fortune soigneusement attachée à son dos par un harnais solide en cuir travaillé, les jambes croisées, l'air profondément ennuyé et renfrogné, il écoutait les battements de la pluie les yeux fermés, essayant de trouver le sommeil. Jamais il ne trouverait le sommeil avec un temps pareil. Temps de con oui! "Con était le mot juste, un mot si grossier que même Gyôku ne l'emploierait pas devant sa bonne vieille mère. Et puis merde, il était seul non? Il pouvait parler comme ça lui chantait. Il fouilla d'un ton nonchalant sa poche et en sortit un paquet de cigarette. Il en prit une et l'alluma grâce à son précieux chakra. Il retira la clope de sa bouche en soufflant la fumée qu'il avait avalée il y a peu. Il maudissait la pluie encore et encore. Cela faisait deux jours qu'il était partit de Konoha et son fils lui manquait déjà. Ouais, il en était sûr, Kakashi sera plus heureux sans lui. De toute façon qu'est-ce qu'il en avait à foutre d'un père qui a perdu tout honneur? Ses funérailles devaient être passées depuis au moins douze bonnes heures, et la nouvelle avait du se répandre au-delà des frontière de Hi no Kuni. Il soupira avant d'écraser la cigarette et de replacer ses mains derrière la tignasse blanche de cheveux qui enrobait son crâne. Sauf que jusque là il n'avait rien n’eut dans le crâne. A part de la fierté mal placée. Il ferma un instant les yeux pour reprendre ses esprits. Non, il avait fuit pour épargner le poids lourd de sa réputation. Comme il avait du en supporter une pendant des années. Son clan avait été son poids, mais maintenant c'était sa défaite qui l'était. Oui, la pluie était la misère assurée. Et un temps de con par la même occasion. Une, deux heures passèrent et Croc Blanc n'arriva pas pour le moins à fermer l'œil. De temps à autre des gouttes de pluie filtraient à travers le feuillage épais de l'arbre qui l'abritait. Toutes ses envies s'étaient réduites à néant. Aucune faim, aucune soif, aucune envie à part dormir profondément. Le néant absolu s'était emparé de son esprit. Tout ce dont il voulait c'était revoir son père, sa femme et tous ceux dont il n'avait pas put prendre le même chemin qu'eux: la mort. En y repensant, il voulait mourir, mais il ne croyait plus en l'au-delà. C'était pitoyable à dire, mais il avait peur de la mort. Pas dans un sens, dans l'autre, celui de plonger dans un éternel sommeil sans que l'on s'en aperçoive, sans aucune conscience. Il remonta un instant sa manche droite pour observer son bras tatoué d'un Kirin noir, l'ex-symbole des Hatake. Dire qu'il avait veillé sur lui pendant tout ce temps. Il releva lentement la tête en regardant le ciel tout tristounet. "N'ai pas peur du ciel tout tristounet fils! Ton père est là!" C'était ce que son père lui disait et ce qu'il disait à Kakashi lors d'un orage. Kamiro, son père, il ne se souvenait de lui que ses bras chauds qui étaient là pour le réconforter en cas de besoin. Sakumo en avait beaucoup souffert, il espérait que son fils n'en souffre pas autant.





Une suite pourrait éventuellement venir. J'y penserai demain matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umi Murasaki
A.N.B.U
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 13/09/2009

Feuille de ninja
Santé :
15000/15000  (15000/15000)
Chakra:
12000/12000  (12000/12000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Présentation de Sakumo   Ven 13 Nov - 5:44

Vos Spécialités (exemple : genin,chunnin etc ...): Jonin mais aussi fort que les 3 sannins.
はたけサクモ Les sannins peuvent trembler devant moi

Euh...................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zexion

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 31/10/2009

Feuille de ninja
Santé :
12000/12000  (12000/12000)
Chakra:
14000/14000  (14000/14000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Présentation de Sakumo   Ven 13 Nov - 14:01

classe le teste rp mais voila les sanin son des ninjas d'exception donc voila ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakumo Hatake

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/11/2009

Feuille de ninja
Santé :
0/0  (0/0)
Chakra:
0/0  (0/0)
Techniques:

MessageSujet: Re: Présentation de Sakumo   Ven 13 Nov - 14:10

Dans le manga, il est dit que Sakumo peux rivaliser avec les sannins. C'est sur que c'est un peu grand mais, je prends les infos du manga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zexion

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 31/10/2009

Feuille de ninja
Santé :
12000/12000  (12000/12000)
Chakra:
14000/14000  (14000/14000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Présentation de Sakumo   Ven 13 Nov - 14:42

^^ bienvenu quand mem
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sakumo Hatake

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 13/11/2009

Feuille de ninja
Santé :
0/0  (0/0)
Chakra:
0/0  (0/0)
Techniques:

MessageSujet: Re: Présentation de Sakumo   Ven 13 Nov - 14:46

merci^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naruto Uzumaki
Genin
avatar

Messages : 175
Date d'inscription : 15/05/2009

Feuille de ninja
Santé :
13800/15000  (13800/15000)
Chakra:
11840/12000  (11840/12000)
Techniques:

MessageSujet: Re: Présentation de Sakumo   Sam 14 Nov - 13:15

Présentation accepté Smile

Tu peut allez faire ta fiche techniques et tu peut si tu veut mettre le suite de ton test rp ^^

_________________


" Le pouvoir d'un Jinchuuriki "

©️Jotman
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation de Sakumo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation de Sakumo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation du studio Clamp
» Présentation Rismo : Ile de la Réunion, HTC HD2, Orange
» Présentation video: Classic Superstars 26
» Livre de présentation de photos "temporaires"
» Représentation du 28 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Vs Akatsuki  :: Présentation :: Validés-
Sauter vers: